Découvrir les derniers mentorats

Le Programme Rolex de mentorat artistique va à la rencontre de jeunes artistes talentueux dans le monde entier et les met en relation avec des artistes renommés pour une année de mentorat et de collaboration créative. Depuis 2002, Rolex a ainsi constitué plus de 50 duos mentors et protégés dans les domaines de l’architecture, de la danse, du cinéma, de la littérature, de la musique, du théâtre et des arts visuels dans un but d'échange créatif unique.

Les mentors et les protégés doivent passer au minimum six semaines ensemble, mais de nombreux duos choisissent d’y consacrer beaucoup plus de temps. Ils s’accordent sur le lieu et les modalités de leurs interactions. Ainsi, un protégé pourra par exemple assister au travail de son mentor, ou le mentor et le protégé pourront collaborer à un projet.

Le pouvoir des percussions rassemble au-delà des frontières

Le virtuose de tabla indien Zakir Hussain a très vite repéré le talent de son protégé, le batteur américain Marcus Gilmore. A la fin de son mentorat, en partie grâce aux encouragements de son mentor, Marcus Gilmore a atteint son objectif : écrire sa première composition pour un orchestre. Ce faisant, Hussain a transmis un précepte indien à Gilmore : l’amour qu’un musicien doit porter à son instrument.


Une architecture africaine qui reflète l’identité du continent

L’architecte britannique d’origine ghanéenne Sir David Adjaye et sa protégée nigérienne Mariam Kamara partagent la même conviction : l’architecture africaine doit définir sa propre identité. « Être fidèle à soi-même » : voici la meilleure des nombreuses leçons transmises par Sir David Adjaye à sa protégée durant leur programme de mentorat.


Une transformation progressive

L’expérience de mentorat de la danseuse hip-hop sénégalaise Khoudia Touré en tant que protégée de la figure incontournable de la danse moderne, la chorégraphe canadienne Crystal Pite, lui a permis d’évoluer aussi bien en tant que danseuse et chorégraphe que sur le plan personnel.


Échanges sur la création littéraire

Durant leur programme de mentorat, les écrivains irlandais Colin Barrett et Colm Tóibín, son mentor, ont exploré la mécanique de l’écriture. Les encouragements de Colm Tóibín, auteur à succès de plus de douze ouvrages, ont aidé Colin Barrett à achever son premier roman, The English Brothers.


NOUVEAUX MENTORS ET PROTÉGÉS POUR 2020-2021

En savoir plus

Partager cette page