Suryo W. PrawiroatmodjoLa conscience de l’environnement commence à l’école

Publié en 1990clockTemps de lecture : 55s
scroll-down

Les efforts inlassables de Suryo Prawiroatmodjo pour que l’éducation à l’environnement devienne la pierre angulaire de l’écologie ont commencé chez lui et se sont propagés rapidement dans toute l’Indonésie et au-delà.

emplacementIndonésie

Suryo Prawiroatmodjo, vétérinaire de formation, n’a jamais été passionné par la vaccination des animaux de compagnie. Il s’intéressait à l’environnement dans son ensemble, et son amour de la nature s’est épanoui au fil de ses voyages annuels avec sa tante aux confins de l’est sauvage de son île natale, Java.

 Après avoir reçu le Prix Rolex, j’ai gagné en notoriété et j’ai été invité à rejoindre Caretakers of the Environment International. J’ai su alors que je n’étais pas seul. Ce réseau international d’éducateurs à l’environnement m’a apporté un véritable soutien moral et m’a nourri de nouvelles connaissances et de nouvelles méthodes.

Pour Suryo Prawiroatmodjo, décédé en 2013, la protection de l’environnement ne signifiait pas simplement « planter des arbres ». Convaincu que la préservation de la planète nécessitait un changement de comportement radical, il a décidé d’agir et a lancé ses actions dans l’ensemble de l’île de Java, en travaillant en réseau avec les enseignants pour inclure l’environnement dans les programmes scolaires.

Avec l’aide du Prix Rolex et du WWF (Fonds mondial pour la nature), il a pu acheter un terrain sur les pentes du mont Penanggungan, un volcan sacré situé à l’est de Java, et faire construire le premier centre d’éducation environnementale du pays. Ce centre est rapidement devenu une plaque tournante pour les étudiants, les éducateurs et les défenseurs de l’environnement du monde entier et a inspiré des centres similaires dans l’ouest de Java et à Bali. Ce réseau, qui n’a eu de cesse de croître, a incité Suryo Prawiroatmodjo à créer l’Indonesian Environmental Educators Network (Réseau indonésien des éducateurs à l’environnement).

Bien d’autres réussites ont suivi : il est parvenu à convaincre l’Université de Surabaya de lancer un programme de troisième cycle de deux ans d’études environnementales, le seul de ce type dans toute l’Asie du Sud-Est. Même après avoir appris qu’il était atteint de la maladie de Crohn, Suryo Prawiroatmodjo - qui se décrivait plus comme un négociateur et un agitateur qu’un enseignant - a continué à mener des campagnes, à convaincre les gens et à coordonner ses actions. Il a également écrit un livre intitulé Enjoy and Play with Nature, un guide pour intégrer l’environnement dans l’enseignement de matières allant des mathématiques à la sociologie.

Suryo Prawiroatmodjo a été récompensé maintes fois au cours de sa carrière et fait notamment partie de la liste des lauréats du prix Global 500 du Programme des Nations unies pour l’environnement.

  • 125

    Nombre de recettes que Suryo Prawiroatmodjo a rassemblées dans un livre de cuisine pour four solaire

  • 15

    Nombre d’étudiants ayant achevé le premier programme de troisième cycle d’études environnementales à l’Université de Surabaya en 2002

  • 34

    Nombre de pays où des volontaires ont proposé leur aide à la recherche

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page