Arturo GonzálezÀ la recherche des premiers Américains

Publié en 2008clockTemps de lecture : 45s
scroll-down

Les expéditions d’Arturo González dans les dédales de galeries inondées enfouies sous la jungle de la péninsule mexicaine du Yucatán mettent en lumière l’origine des Amériques et amènent de nouvelles suppositions concernant les premiers peuplements humains de la région.

emplacementMexique

Arturo González, biologiste et archéologue subaquatique mexicain, apporte un jour nouveau sur la préhistoire américaine en retrouvant des vestiges de peuplements humains dans la péninsule du Yucatán avant que le niveau de la mer ne s’élève à la fin de la dernière période glaciaire, noyant les grottes.

En tant qu’habitant du continent américain, cela m’intéresse de savoir qui étaient ces gens, d’où ils venaient et quand eurent lieu ces premiers pas humains en Amérique.

Les ossements qu’Arturo González a découvert dans les grottes sont potentiellement plus anciens que tous les autres retrouvés en Amérique. L’un des squelettes a été daté à plus de 11 600 ans par trois laboratoires étrangers et ne présente aucune similitude avec la morphologie des Mayas qui ont dominé la région des milliers d’années plus tard. Selon Arturo González, les derniers squelettes découverts présenteraient, de par leur boîte crânienne, une morphologie proche des populations est-asiatiques.

Ces découvertes poussent la communauté scientifique à revoir les théories concernant l’époque de l’arrivée des premiers humains en Amérique. Les vestiges qu’Arturo González et son équipe de spécialistes ont découverts dans les grottes, ainsi que les résultats des recherches qui en ont découlé, sont exposés au Musée Maya de l’Institut National Mexicain d’Anthropologie et d’Histoire à Cancún et dans bien d’autres musées du Mexique.

Son travail a fait l’objet de plus de 60 articles publiés dans des revues.

  • 11600

    Estimation de l’âge d’un des squelettes découverts par Arturo González (en années)

  • 10 000 - 60 000

    Fourchette d’âge des fossiles découverts dans les cavernes du Yucatán par Arturo González et ses collègues, parmi lesquels on trouve aussi des ossements de camélidés, de grands tatous et de chevaux disparus

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page