Jun’ichi ShinozakiL’alpinisme au service de l’environnement

Publié en 1996clockTemps de lecture : 40s
scroll-down

Jun’ichi Shinozaki est l’un des alpinistes les plus téméraires au Japon. Ses ascensions des plus célèbres sommets du monde lui ont permis d’effectuer des recherches portant sur les effets du réchauffement climatique et de la pollution.

emplacementJapon

De son vivant, le médecin japonais Jun’ichi Shinozaki considérait que combiner médecine, alpinisme et protection de l’environnement était pour lui la base d’une vie équilibrée. Sa passion pour l’alpinisme l’a notamment poussé à conquérir vingt sommets asiatiques en une seule expédition. Un jour, un ami géologue le contacte pour lui proposer une mission d’ordre scientifique : recueillir et analyser les échantillons de cheveux et d’ongles de populations vivant en haute altitude. L’objectif est d’obtenir une image des tendances du réchauffement climatique, de la diffusion des contaminants présents dans l’air et d’autres phénomènes environnementaux. Jun’ichi Shinozaki saute sur l’occasion.

 Il existe des centaines de milliers d’enfants qui grandissent dans des environnements menaçant le bon déroulement de leur croissance. En tant que médecin et en tant que père, je crois vraiment qu’il faut faire quelque chose à ce sujet.

Une centaine de personnes se retrouvent ainsi impliquées dans son projet qui finit par prendre forme : la collecte d’échantillons se fera sur les pentes de 36 sommets répartis dans 17 pays. Le périple commence en 1995 par la péninsule du Kamtchatka, en Sibérie, et s’achève deux ans plus tard au Japon, sur le mont Fuji, à 150 km à peine de là où vit Jun’ichi Shinozaki, près de Nagoya. Les centaines d’échantillons ainsi recueillis avec l’aide de son équipe constituent une source d’informations unique disponible à l’analyse scientifique.

Le congé sabbatique pris par Jun’ichi Shinozaki, qui est alors directeur du service d’obstétrique d’un hôpital, aura porté ses fruits. Après l’expédition, il reviendra à la médecine, qu’il pratiquera à plein temps jusqu’à son décès en 2013.

  • 26

    Nombre de sommets, répartis dans 17 pays, escaladés par Jun’ichi Shinozaki et son équipe

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page