clockTemps de visionnage : 03:10Publié le 13 juin 2019

Brian Gitta

Lauréat des Prix Rolex 2019 : documentaire

En 2019, environ 220 millions d’êtres humains dans le monde seront atteints de malaria et près d’un demi-million - en majorité des enfants - en mourront. La clé du traitement de cette maladie réside dans la rapidité du diagnostic. Les tests actuels requièrent un prélèvement sanguin et une analyse au microscope réalisée par un spécialiste, autant de conditions qui ne sont pas toujours réunies dans les pays en développement. L’informaticien ougandais Brian Gitta et son équipe ont mis au point un appareil électronique portable, le Matiscope, qui utilise un faisceau de lumière et des aimants pour livrer un diagnostic fiable en quelques minutes, sans prise de sang. 

Lire l’article

Découvrez les vidéos liées