Rechercher sur rolex.org

Vivre ensemble de manière durable

Architecture

Pour la quatrième fois depuis 2014, Rolex soutient l’Exposition internationale d'architecture – la Biennale di Venezia. L’événement, qui s’inscrit dans le cadre de l’engagement de Rolex en faveur des arts et de la culture, donne lieu à un foisonnement d’idées qui témoigne des intenses changements que l’époque traverse.

Depuis 1980, l’Exposition internationale d’architecture est le salon le plus vaste et le plus prestigieux pour les architectes et leurs visions les plus audacieuses pour rendre le monde meilleur. Au cours des vingt dernières années, le nombre de visiteurs a plus que doublé pour atteindre 275 000. L’événement attire les architectes les plus talentueux d’aujourd’hui. Tout aussi significatif, la moitié des visiteurs lors de la dernière Biennale Architettura avait moins de 26 ans : la preuve en est que cet événement intéresse vraiment la jeune génération.

Le cadre de l’exposition – les Giardini ombragés, les bâtiments de l’Arsenale et de Forte Marghera – est historique. L’événement, quant à lui, est bien ancré dans le présent puisqu’il continue de questionner les différents aspects de la vie et des lieux contemporains. Superstars de l’architecture, théoriciens du design, étudiants et touristes avides de culture y affluent.

Rolex soutient la Biennale Architettura pour la quatrième fois depuis 2014 en tant que Partenaire Exclusif et Montre Officielle dans le cadre de son engagement en faveur des arts et de la culture. Elle se déroule du 22 mai au 21 novembre, à un moment où la pandémie a provoqué des changements sociétaux dans le monde entier, qui ont modifié la façon dont les gens envisagent les lieux et les modes de vie et de travail.

La décision d’inaugurer la Biennale Architettura en mai, malgré les incertitudes quant aux déplacements internationaux, démontre une détermination à faire face à ce que le président de l'événement, Roberto Cicutto, décrit comme les « phénomènes de changement intense » actuels.

Dans un contexte où les clivages politiques et les inégalités économiques se renforcent, nous demandons aux architectes d’imaginer des espaces dans lesquels nous pourrons vivre ensemble en toute générosité.Hashim Sarkis

L’architecte éminent Hashim Sarkis, doyen de l’école d’architecture et de planification du MIT aux États‑Unis, est commissaire de l’événement. Le professeur Sarkis a résumé la thématique choisie sur la durabilité sociale et physique en cinq mots : Comment allons-nous vivre ensemble ?

« Nous avons besoin d’un nouveau contrat spatial, explique-t-il. Dans un contexte où les clivages politiques et les inégalités économiques se renforcent, nous demandons aux architectes d’imaginer des espaces dans lesquels nous pourrons vivre ensemble en toute générosité. » Il ajoute que cette thématique reflète également « l’activisme émergent des jeunes architectes et les propositions sans concession faites par la profession pour faire face à ces défis ».

Le professeur Sarkis a encouragé les exposants à impliquer d’autres professions et groupes de réflexion dans leurs présentations – artistes, constructeurs et artisans mais aussi politiciens, journalistes, chercheurs en sciences sociales et membres de la société civile. Élargir cette réflexion culturelle à d’autres disciplines s’inscrit parfaitement dans la philosophie de Rolex, qui soutient des pionniers dans les domaines culturels et environnementaux depuis des décennies en hommage à l’héritage de Hans Wilsdorf, le fondateur de Rolex en 1905, basé sur un esprit d’excellence, l’innovation continue, le progrès technologique, la précision et le meilleur usage possible de la forme et de l’espace.

La question posée par le professeur Sarkis donne lieu à des expérimentations présentées dans les expositions des pavillons nationaux. Les participants exposent leurs installations dans le pavillon central et dans le bâtiment de l’arsenal long de 450 mètres à l’ambiance si particulière. Soixante-et-un participants nationaux sont en compétition avec une représentation accrue de l’Afrique, de l’Amérique Latine et de l’Asie. Cette édition accueille également hors-compétition des participants tels que les stations de recherche Stations + Co-Habitats présentant des travaux de recherche universitaire en architecture ainsi qu’un projet sur un jeu pour enfants à Forte Marghera intitulé « Comment allons-nous jouer ensemble ? ».

Rolex soutient non seulement la Biennale Architettura et accorde aussi beaucoup d’importance à la formation des architectes de demain. Depuis 2002, le Programme Rolex de mentorat artistique a permis de former des duos Mentors et Protégés dans plusieurs disciplines artistiques et notamment en architecture pour profiter d’un mentorat individuel de haute qualité. Certains architectes de renom ont été Mentors, comme par exemple sir David Chipperfield, Kazuyo Sejima, Álvaro Siza et Peter Zumthor, et encouragent la jeune génération à contribuer à rendre le monde plus durable.

Le duo le plus récent en architecture a été formé par sir David Adjaye et Mariam Kamara qui ont pour projet de construire un nouveau centre culturel à Niamey, capitale du Niger, sur la base de consultations publiques étayées, l’usage de matériaux locaux et de méthodes de construction à faible impact environnemental.

« Dans une ville implantée dans le désert, nous avons été soucieux de créer des espaces verts et des refuges apaisants, végétaliser permet également de réduire la température, » explique-t-elle. « Ils ont également souhaité un endroit qui reflèterait les traditions locales. » L’approche de Mariam Kamara illustre la confiance croissante qu’accordent les architectes africains aux formes architecturales et aux matériaux traditionnels par rapport aux méthodes contemporaines habituelles. « Travailler sur ce projet avec David m’a permis de me fier encore davantage à mon instinct architectural, déclare-t-elle. Cela m’a aidé à m’affirmer et à ne pas m’excuser pour mes idées. »

Dans une ville implantée dans le désert, nous avons été soucieux de créer des espaces verts et des refuges apaisants, végétaliser permet également de réduire la température.Mariam Kamara

Ce projet est exposé dans le Pavillon Rolex. Seront présentés les rendus, des maquettes et un film sur le projet de Mariam Kamara mais également les matériaux utilisés dans le cadre de la rénovation du siège de Rolex Italie à Milan faite par Onsitestudio. Le bâtiment reflète son héritage du XIXe siècle mais est aujourd’hui transformé en une structure contemporaine qui dispose des standards les plus élevés en termes de précision et de performance pour offrir un cadre de travail de haute qualité. Selon les architectes, le projet apporte à ce bâtiment lumière et espace, deux éléments clés.

L’engagement de Rolex pour une architecture d’excellence et durable est visible dans plusieurs de ses bâtiments conçus par les plus grands architectes. Notamment le design très original du Rolex Learning Center par Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa de l’agence SANAA mandatée par l’EPFL à Lausanne en Suisse, le bâtiment Rolex à Dallas conçu par Kengo Kuma et celui de Tokyo créé par Fumihiko Maki.

Voir tous les projets

Perpétuer la transmission

Arts

En savoir plus