Rafael GuargaLe fruit qui venait du froid

Publié en 1998clockTemps de lecture : 40s
scroll-down

Le gel peut détruire une récolte de fruits du jour au lendemain. Une machine inventée en Uruguay offre désormais une solution aux vergers de plusieurs continents.

emplacementUruguay

Les maraîchers du monde entier dépensent des millions de dollars en main d’œuvre pour protéger leurs récoltes contre le gel.

J’ai toujours été très attiré par les interactions entre la théorie et l’expérimentation rigoureuse. J’aime aussi travailler sur le problème qui se présente à moi.

Après avoir constaté de visu les dégâts provoqués par le gel sur les citronniers de son propre pays, l’ingénieur Rafael Guarga, qui préside la Société de protection contre le gel, a développé un système appelé « Sumidero invertido selectivo » (« drain inversé sélectif », SIS) qu’il a fait breveter par la suite.

Le principe est simple : un ventilateur aspire l’air froid au niveau des arbres pour l’éjecter 100 mètres plus haut, ce qui permet de le disperser dans des couches d’air plus chaudes. Le SIS est utilisé pour préserver des cultures s’étendant sur des milliers d’hectares dans des vergers du monde entier, de la Nouvelle-Zélande à l’Espagne. Pour Rafael Guarga, en raison de l’augmentation des dégâts du gel dus au changement climatique, il est probable que le système SIS verra dans les prochaines années son utilisation s’étendre à des milliers d’hectares supplémentaires.

  • 14

    Nombre de pays où le SIS est utilisé pour protéger les récoltes

  • 8

    Nombre de pays où des brevets ont été émis pour la technologie SIS

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page