close

Anabel FordCe que les Mayas peuvent nous enseigner

Publié en 2000clockTemps de lecture : 35s
scroll-down

L’archéologue et anthropologue Anabel Ford a passé quarante ans à étudier la civilisation maya. Ses recherches ont principalement porté sur la vaste cité perdue d’El Pilar, qu’elle a découverte sur la frontière actuelle du Bélize et du Guatemala.

emplacementBélize/Guatemala

Au 21e siècle, alors que l’agriculture est devenue un enjeu majeur, la culture maya a aujourd’hui beaucoup à nous enseigner, selon Anabel Ford, de l’Université de Californie à Santa Barbara, où elle dirige le Centre de recherches méso-américaines et préside l’organisation Exploring Solutions Past.

Mes recherches montrent que les anciens Mayas travaillaient avec leur environnement tropical plutôt que de l’exploiter, afin de créer une civilisation florissante reposant sur son environnement naturel, sur son écosystème.

Au fil des ans, Anabel Ford a développé différents projets à l’intention des populations locales, notamment des programmes pour les écoliers. Elle poursuit en parallèle ses recherches archéologiques sur El Pilar, non sans assurer la conservation et le développement durable du site. Anabel Ford assure en particulier la promotion d’un parc de la paix « binational » visant à contribuer à la résolution pacifique des problèmes qui existent de longue date entre le Bélize et le Guatemala. Avec les agriculteurs de la région, elle a également beaucoup travaillé à la constitution du Réseau de jardins-forêts d’El Pilar, dont l’objectif est de faciliter la diffusion de bonnes pratiques en matière de gestion forestière.

Anabel Ford a remis en question l’idée selon laquelle la chute de la civilisation maya serait due à l’insuffisance de ses ressources alimentaires au regard des besoins d’une population grandissante. Dans le dernier des six ouvrages qu’elle a publiés, Maya Forest Garden: Eight Millennia of Sustainable Cultivation of the Tropical Woodlands (2015), elle avance l’argument selon lequel les Mayas, outre leurs nombreux autres talents, étaient également des agriculteurs d’une grande compétence, dont les méthodes pourraient aujourd’hui encore se révéler utiles.

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page