Aggrey OtienoUne ligne pour sauver les futures mères

Publié en 2012clockTemps de lecture : 50s
scroll-down

Sauver la vie des futures mères et des nouveau-nés vivant dans des bidonvilles de Nairobi, où les services d’urgence obstétrique sont absents, est le combat que mène Aggrey Otieno grâce au centre de télémédecine qu’il a créé.

emplacementKenya

Les baraques de tôle rouillée, les égouts à ciel ouvert et l’insécurité permanente sont le quotidien des habitants de Korogocho, l’un des bidonvilles les plus misérables de Nairobi. Il abrite 200 000 personnes qui sont enlisées dans la pauvreté et pâtissent de l’absence des services de base. Aggrey Otieno, après avoir obtenu un Master aux États-Unis, est revenu dans sa ville natale pour redonner de l’espoir à sa communauté. Sa sœur ayant échappé de peu à la mort en donnant naissance à son enfant, il souhaitait rendre la grossesse et l’accouchement plus sûrs. Comme il a remarqué que la plupart des gens utilisent des téléphones portables, il a proposé, avec son organisation non gouvernementale, Pambazuko Mashinani, une solution aux femmes nécessitant d’urgence des soins obstétriques en ouvrant un centre de télémédecine 24h/24.

 Les femmes meurent car elles n’ont pas accès à la médecine moderne.

Depuis 2013, le centre a transporté 1 304 femmes à l’hôpital pour des soins d’urgence et plus de 900 000 habitants des bidonvilles de la région ont accès à des informations grâce aux émissions radiophoniques hebdomadaires de l’organisation.

Aggrey Otieno vend désormais des logiciels de gestion des informations de la santé dans les bidonvilles ainsi que des logiciels de protection de l’enfance via des applications mobiles. Sa campagne d’aide sociale comprend des formations destinées aux accoucheuses traditionnelles et au grand public.

  • 1/29

    Une femme sur 29 risque de décéder en accouchant à Korogocho. En comparaison, aux États-Unis, ce chiffre est de 1 sur 2 200.

  • Plus de 1 000

    Nombre de femmes transportées dans des établissements de santé en dehors de Korogocho

  • Plus de 100 000

    Nombre de femmes en âge de procréer qui reçoivent chaque semaine des textos d’information via un système d’envois groupés

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page