Arun KrishnamurthyPour une Inde plus propre

Publié en 2012clockTemps de lecture : 55s
scroll-down

L’écologiste indien Arun Krishnamurthy a abandonné une carrière prometteuse chez Google pour se consacrer à la restauration de l’environnement. Son action a encouragé les populations locales à nettoyer les lacs urbains pollués de leur région.

emplacementInde

L’économie florissante de l’Inde exerce une pression importante sur ses ressources naturelles. Arun Krishnamurthy fait tout ce qu’il peut pour combattre cette situation. Son organisation l’Environmentalist Foundation of India (« Fondation écologiste d’Inde », EFI) et ses milliers de volontaires ont nettoyé 39 lacs pollués dans quatre villes proches de Chennaï et Hyderabad.

Le lac Kilkattalai, qui alimente les zones humides de Pallikaranai, abrite plusieurs espèces d’oiseaux et de tortues d’eau douce. Il est sérieusement engorgé. Si nous attendons encore vingt ans, il risque de mourir. Je veux tout faire pour le sauver.

L’épuisement des lacs a des conséquences sur l’approvisionnement en eau dans des zones urbaines. Les déchets et le déversement de produits dangereux rendent la consommation locale d’eau dangereuse pour la santé. Arun Krishnamurthy a remporté un Prix Rolex pour son projet de restaurer le lac Kilkattalai, une étendue d’eau polluée qui symbolise toutes les difficultés rencontrées par les défenseurs de l’environnement.

Son association a étendu son champ d’action à d’autres villes, puisqu’elle exerce aussi à Delhi, Trivandrum, Lucknow, Ahmedabad, Bangalore, Coimbatore, Pondichéry et Calcutta. Le nettoyage de lacs par des volontaires, souvent recrutés par l’intermédiaire de programmes scolaires, s’accompagne maintenant de diverses activités­: gestion des déchets, réintroduction de moineaux, plantation d’espèces d’arbres locales, opérations de compost, création de parcs scolaires de biodiversité, protection des animaux, organisation de camps pour les jeunes et campagnes médiatiques de sensibilisation des populations.

Pour couvrir les frais impliqués, Arun Krishnamurthy dirige une société de communication qui conseille les entreprises sur la façon d’investir dans des campagnes sociales et environnementales afin d’améliorer leur image publique. Sa vision d’une Inde moderne, propre et durable s’impose avec succès, puisqu’en juillet 2016, le gouvernement a donné à EFI l’autorisation de revivifier 19 lacs supplémentaires.

  • 39

    Nombre de lacs nettoyés par Arun Krishnamurthy et l’EFI

  • 19

    Quantité de détritus sortis du lac de Kapra, à Hyderabad, dans le sud de l’Inde, par l’équipe de volontaires d’EFI

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page