Wijaya GodakumburaDes lampes plus sûres pour sauver des vies

Publié en 1998clockTemps de lecture : 45s
scroll-down

Le chirurgien sri-lankais Wijaya Godakumbura a dû se battre contre l’apathie et l’ignorance afin d’empêcher les brûlures graves provoquées par des lampes à pétrole de fabrication domestique. Son invention, la Safe Bottle Lamp, a permis de sauver de nombreuses vies.

emplacementSri Lanka

Au Sri Lanka, les accidents domestiques provoquant de graves brûlures étaient monnaie courante il y a peu de temps encore. Aujourd’hui, une grande partie des foyers accède à l’électricité, mais à l’époque, l’utilisation de lampes à pétrole de fortune était à l’origine d’un grand nombre de brûlures défigurant ou entraînant souvent la mort des victimes.

 Quel est l’intérêt de prévenir les maladies si on ne cherche pas aussi à prévenir des blessures qui détruisent tout autant la vie d’un grand nombre de personnes ?

Dès 1992, le docteur Godakumbura a lancé une campagne de fabrication et de distribution de milliers de Safe Bottle Lamps, de petits dispositifs compacts présentant deux surfaces plates et possédant un bouchon en métal à pas de vis de façon à être plus stables et plus robustes. Grâce au montant de son Prix Rolex et à d’autres financements, ce chirurgien engagé a permis la diffusion de presque un million de ces lampes de sécurité à bas prix auprès de familles pauvres du Sri Lanka.

Wijaya Godakumbura est sollicité dans le monde entier pour faire connaître la conception de sa lampe. Il accède toujours à ces demandes. Son Prix Rolex a permis de sensibiliser le public à la nécessité de prévenir les blessures, une problématique qui reste aujourd’hui encore au centre de son travail. À ce jour, le docteur Godakumbura est intervenu sur ce sujet à l’occasion de conférences internationales organisées dans seize pays, dont la France et le Vietnam.

  • 325000

    Nombre de familles utilisant la Safe Bottle Lamp

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page