Alexandra LavrillierUne école dans la taïga

Publié en 2006HorlogeTemps de lecture : 0min 56s
Faire défiler

Grâce à Alexandra Lavrillier, les enfants des étendues sylvestres de Sibérie n’ont plus besoin de quitter leurs parents pour recevoir une éducation. L’ethnologue française a aidé les Évenks à créér une école mobile qui dispense une éducation moderne tout en préservant la culture évenk, aujourd’hui menacée.

emplacementSibérie

Les enfants des Évenks nomades, dans le sud-est de la Sibérie, sont souvent arrachés à leur famille à l’âge de six ans pour être envoyés à l’internat. L’ethnologue française Alexandra Lavrillier a aidé les Évenks à réaliser leur projet d’une école itinérante permettant aux jeunes Évenks de bénéficier d’une éducation intégrant les outils informatiques contemporains sans avoir à quitter leur famille ou à sacrifier les traditions ancestrales de cette culture nomade.

 [Les jeunes Évenks] n’ont plus besoin de choisir entre la vie nomade et la vie urbaine.

Le projet des Évenks qu’Alexandra Lavrillier a contribué à réaliser a remporté un franc succès. Près de 150 enfants évenks âgés de quatre à treize ans ont bénéficié d’une éducation qui associe l’utilisation des nouvelles technologies à l’apprentissage des pratiques traditionnelles d’élevage de rennes et de chasse à la zibeline auprès de leurs parents dans les vastes forêts enneigées. Au-delà des cours d’anglais et de l’apprentissage de l’informatique, les élèves évenks suivent le cursus pédagogique russe. Les autorités ont donc officiellement reconnu cette école et financent certains équipements et le salaire des professeurs. Grâce à son Prix Rolex, Alexandra Lavrillier a recruté quinze Évenks diplômés de l’enseignement supérieur qui, chargés de l’éducation des enfants, passent chaque année plusieurs mois à se déplacer d’un camp à l’autre. Ces enfants peuvent ainsi se familiariser avec le monde des nouvelles technologies tout en restant dans leur environnement traditionnel et perpétuer leur culture ancestrale.

  • -50 °C

    Température minimale en hiver dans la taïga sibérienne

  • 2006

    Année où Alexandra Lavrillier a mis en place l’école itinérante

  • 30000

    Nombre d’Évenks vivant en Russie

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus