Chanda ShroffDe fille en aiguille, le renouveau d’un art

Publié en 2006HorlogeTemps de lecture : 0min 58s
Faire défiler

Dans le Kutch, un district de l’État indien du Gujarat, plus de 22 000 femmes ont vu leur vie changer radicalement grâce au renouveau d’une tradition locale, celle de la broderie à la main. C’est à Chanda Shroff que l’on doit ce retour aux sources, qui offre aux femmes de la région un revenu durable.

emplacementInde

Comme pour conjurer la dureté d’une vie passée dans le désert, sous les étoiles, les femmes kutchi portaient des vêtements brodés aux couleurs éclatantes. Cette tradition remonte à plusieurs siècles, mais quand Chanda Shroff a visité cette région frappée par la sécheresse en 1969, elle y a trouvé des familles qui avaient été obligées de se séparer de ces tissus ancestraux - et par-là même d’une partie de leur vie. Chanda Shroff a donc décidé de créer Shrujan, une association dont l’objectif est d’aider ces familles à créer de nouvelles broderies et à en tirer des revenus dont elles ont grand besoin. Aujourd’hui, le projet de Chanda est considéré dans son pays comme l’un des modèles d’entreprise sociale les plus aboutis.

 J’ai été outrée par la situation désespérée des gens du Kutch, en particulier les femmes.

Son Centre de documentation mobile a permis de montrer aux femmes de villages éloignés une grande collection de panneaux de broderie. Grâce à la publicité générée par cette initiative, les tissus ont connu un plus grand succès qui a permis d’améliorer les revenus des brodeuses. Plus récemment, en janvier 2016, le Centre d’apprentissage, qui est à la fois un musée du textile et un centre de formation parrainé par Shrujan, a ouvert ses portes. Chanda Shroff s’est impliquée dans le projet, avec l’aide de sa fille et de son fils : en effet, la jeune génération s’apprête à reprendre le flambeau afin de sauver les seize différents styles de broderie de la région. Chanda Shroff est décédée en août 2016, mais à l’avenir, le centre s’étendra au-delà des limites de la région. Ce sera à la fois une destination prisée pour les amateurs de broderie et une école d’apprentissage des 22 techniques de broderie kutchi, équipée d’ateliers de travail.

  • 22 000

    Nombre de femmes, venues de 120 villages environ, qui ont bénéficié du travail de Shrujan

  • Entre 3000 et 3500

    Nombre de brodeuses qui travaillent chaque année avec Shrujan

  • 1200

    Nombre de panneaux brodés à la main montrés lors de la première phase du projet

Voir tous les projets

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus