Joseph CookUne forêt sous la glace

Publié en 2016HorlogeTemps de lecture : 0min 52s
Faire défiler

Joseph Cook, microbiologiste glaciaire, considère les premiers mètres de la surface des glaces de l’Arctique comme une « forêt gelée ». Ses recherches sont jalonnées de découvertes qui révèlent comment les micro-organismes que renferme l’inlandsis du Groenland façonnent notre monde.

emplacementGroenland

Les glaciers de notre planète abritent un nombre incalculable de micro-organismes. Grâce à sa mission Ice Alive, le microbiologiste Joseph Cook met en évidence ces écosystèmes méconnus et leurs influences sur le climat, les cycles des nutriments et le cycle du carbone.

 C’est un paysage extraordinaire, serein, parcouru de rivières géantes qui se fraient un chemin dans la glace. Les couleurs y sont vives, fluorescentes – des bleus, des roses, des verts… Ce n’est pas ce désert blanc, vide, que l’on imagine.

Cook a déjà entrepris cinq missions de terrain dans l’Arctique. Son prochain voyage, financé par son Prix Rolex, aura lieu en 2017. Lui et son équipe étudieront l’impact des micro-organismes des glaces sur le climat et ce qu’ils pourraient apporter à l’humanité. Selon lui, ces découvertes pourront « conditionner notre avenir ».

Dès qu’il a posé son regard sur l’inlandsis du Groenland, Joseph Cook a immédiatement été attiré par l’Arctique. Il partagera sa passion et ses découvertes dans une série de documentaires, de conférences, d’articles et d’expositions. Une partie des fonds de son Prix Rolex sera dédiée à la réalisation d’un documentaire intitulé Ice Alive, suite de son court métrage primé, Life on Earth’s Cold Shoulder.

  • Des milliers de milliards

    Nombre estimé de micro-organismes vivant dans les deux premiers mètres de l’inlandsis.

  • Entre 0,1 et 1,0

    Température en degrés Celsius à laquelle les micro-organismes de la glace de l’Arctique sont le plus actifs.

Voir tous les projets

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus