Ilse Köhler-RollefsonLa dame aux dromadaires

Publié en 2002clockTemps de lecture : 40s
scroll-down

La chirurgienne vétérinaire allemande Ilse Köhler-Rollefson travaille avec les pasteurs de dromadaires du désert de Thar, une région isolée de l’Inde, et défend les populations pastorales traditionnelles du monde entier.

emplacementInde

Le dromadaire est utilisé depuis des siècles comme animal de trait dans l’arrière-pays indien. Les Raïkas voient en lui à la fois une source de revenu et un symbole de leur identité. Mais la perte de son habitat, les maladies et les ventes de bétail ont entraîné une décimation des troupeaux.

 Pour les Raïkas, sans dromadaires, il n’y aurait pas de Raïkas.

Ilse Köhler-Rollefson a entrepris d’associer la médecine occidentale à des remèdes traditionnels et à des techniques pastorales pour sauver les troupeaux et aider les Raïkas à diversifier leurs revenus en vendant du lait de dromadaire et d’autres produits dérivés. Son action lui a valu d’être surnommée « Notre dame des dromadaires » par l’Hindustan Times.

Ilse Köhler-Rollefson vit la plus grande partie de l’année avec les Raïkas et travaille comme vétérinaire. Elle défend également leurs droits auprès du gouvernement indien. Dans le cadre de cette action, elle a aidé à fonder l’association Lokhit Pashu-Palak Sansthan, qui vise à coordonner à l’échelle régionale les efforts de préservation des dromadaires. Elle joue également un rôle important sur la scène internationale en tant que membre permanente de la Ligue des peuples pastoraux. En 2014, Ilse Köhler-Rollefson a publié un livre qui raconte ses expériences, Camel Karma. Twenty Years Among India’s Camel Nomads.

  • 100 000

    Estimation du nombre de personnes, famille comprise, qui possèdent un chariot tiré par un dromadaire mâle dans l’État indien du Rajasthan

  • Plus de 100

    Articles universitaires et monographies écrites et publiées par Ilse Köhler-Rollefson sur les dromadaires, les Raïkas, le pastoralisme et les sujets associés

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page