Olivier NsengimanaSauver l’oiseau symbolique du Rwanda

Publié en 2014HorlogeTemps de lecture : 0min 58s
Faire défiler

Le Rwanda, pays au passé tragique, n’a pas toujours pu mettre au cœur de ses priorités la préservation de la faune sauvage, mais depuis quelques années, la situation s’améliore. Olivier Nsengimana a participé à ce changement en utilisant un oiseau emblématique pour représenter son combat.

emplacementRwanda

Au Rwanda, la grue royale est un symbole de richesse et de prospérité. Mais cet oiseau élégant est en danger. Avec sa couronne duveteuse dorée et sa tache rouge feu sur le cou, cette créature gracieuse est en voie de disparition en raison de la réduction de son habitat et parce qu’elle est convoitée par les élites de la nation en tant qu’animal domestique. Elle est souvent utilisée pour orner les jardins des hôtels et des maisons luxueuses.

 Il est temps d’agir pour résoudre les problèmes de notre pays. Si d’autres peuvent le faire, pourquoi pas moi ?

Le vétérinaire Olivier Nsengimana a fait de la grue royale l’ambassadrice de sa mission pour inciter les générations futures à protéger l’héritage naturel de leur pays. Pendant sa campagne de sensibilisation sur l’importance de la protection des grues royales, il a conçu une base de données qui répertorie les grues royales détenues illégalement sur le territoire rwandais. 233 grues ont déjà été libérées, et 160 d’entre elles ont été réintroduites dans la nature après avoir passé du temps dans un centre de réadaptation.

Par ailleurs, des programmes éducatifs sont proposés dans les écoles. Des activités visant à impliquer les communautés locales en leur permettant de trouver des moyens de subsistance qui ne menacent pas la faune sauvage sont également mises en place. En parallèle, Olivier Nsengimana travaille en étroite collaboration avec le gouvernement pour l’inciter à protéger les grues royales ainsi que d’autres espèces animales.

Le Prince William a récemment félicité Olivier Nsengimana pour sa sélection parmi les trois finalistes des Tusk Conservation Awards 2016, dont il est le parrain.

  • 50% à 80%

    Taux de diminution de la population globale de grues royales au cours des 45 dernières années

  • 233

    grues captives relâchées depuis 2014

  • Près de 748

    grues royales identifiées au Rwanda en 2019

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus