Rechercher sur rolex.org

Mission Blue

Veiller sur le poumon bleu de la planète

L’initiative Perpetual Planet de Rolex soutient ceux qui ont recours à la science pour comprendre les défis environnementaux auxquels le monde est confronté et qui cherchent des pistes pour restaurer l’équilibre de nos écosystèmes, en particulier de nos océans soumis à de grandes pressions.

Mission Blue s’appuie sur l'esprit communautaire en encourageant les personnes vivant dans des endroits considérés vitaux pour la santé et l'avenir des mers à lutter en faveur de leur protection. Ces sanctuaires de la vie marine, que la fondatrice de l'organisation, Sylvia Earle, appelle avec délicatesse Hope Spots, sont disséminés dans l'immensité des océans, le poumon bleu de la planète.

Veiller sur le poumon bleu de la planète

Mission Blue

Menée par la légendaire exploratrice et océanographe Sylvia Earle, Mission Blue forme un réseau d’aires marines protégées (AMP) réparties sur la planète dans le but de préserver les espèces et les écosystèmes jouant un rôle stratégique, d’inspirer les populations locales et de leur donner les moyens d’agir, de susciter l’intérêt du public et son soutien en faveur d’actions pour les océans dans le monde entier. Chacun de ces Hope Spots est un endroit particulier identifié par les scientifiques comme étant vital pour la santé des océans. Alors que certains sont déjà des zones protégées, d’autres ne bénéficient toujours pas d’une protection étatique. Sous la direction de Sylvia Earle, l’équipe de Mission Blue a mené des expéditions pour localiser et étudier ces écosystèmes vitaux, mais aussi pour trouver des solutions et des personnes pour assurer leur sauvegarde future.

Les Hope Spots ont notamment permis de réduire l’impact des activités humaines dans le golfe de Californie, en mer Égée, en mer des Caraïbes et en mer Caspienne ; de protéger les animaux en voie d’extinction aux îles Galápagos, Andaman et Canaries ; et d’explorer les grands fonds et la vie qu’ils abritent au large de l’Antarctique, des îles Palaos et de bien d’autres atolls et récifs non protégés dans les océans les plus reculés du monde.

Depuis près d’un siècle, Rolex soutient également l’exploration de notre monde en envoyant ses chronomètres sur les plus hauts sommets et jusque dans des profondeurs océaniques toujours plus extrêmes, plus sombres et plus éloignées. L’exploration, qui n’avait à l’origine d’autre but que la découverte pure, sert désormais à la protection des écosystèmes de la planète. Aux côtés de Sylvia Earle et de nombreux Lauréats des Prix Rolex à l’esprit d’entreprise, Rolex soutient depuis longtemps l’exploration des océans.

En 2019, Rolex a lancé l’initiative Perpetual Planet pour soutenir des personnes et des organisations remarquables – dont National Geographic – qui ont pour mission de comprendre, de faire connaître et de préserver la nature. Le partenariat entre Mission Blue et Rolex est aujourd’hui l’un des piliers de l’initiative Perpetual Planet. Réflexion, volonté et ressources s’unissent dans l’objectif d’un avenir meilleur et plus sûr à la fois pour l’humanité et la planète sur laquelle nous vivons.

Les représentants des Hope Spots et les communautés locales collaborent étroitement avec des scientifiques pour mieux comprendre leur milieu océanique, établir de nouvelles aires marines protégées – ou renforcer leur protection quand elles existent déjà – faire connaître au monde entier la vie foisonnante qu’elles abritent et expliquer comment en prendre soin.

Quelle que soit leur taille, les Hope Spots sont tous porteurs d’espoir en raison :

– de l’abondance et de la richesse de leur vie marine, ainsi que des habitats et des écosystèmes uniques qu’ils abritent ;

– de la présence d’espèces rares, menacées ou endémiques ;

– du potentiel qu’ils représentent pour réparer les dommages causés par l’activité humaine ;

– de leurs atouts naturels, par exemple en tant que couloirs de migration ou zones de reproduction majeurs ;

– de leur signification historique, culturelle ou spirituelle pour les populations au niveau tant local que mondial ;

– de leur importance économique pour la communauté.

Mission Blue a pour ambition de contribuer à protéger 30% des océans d’ici 2030, conformément à la recommandation de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) pour préserver la santé des océans. Avec le soutien de Rolex, Mission Blue vise à garantir la sauvegarde des écosystèmes marins et de leur diversité foisonnante et merveilleuse au bénéfice des prochaines générations.

Pour atteindre cet objectif, Mission Blue met à profit les plus grandes avancées scientifiques mondiales ainsi que ses partenariats avec plus de 200 instituts environnementaux œuvrant localement ou à l’échelle internationale, en parallèle avec des actions de sensibilisation permettant à tout un chacun, notamment aux enfants, de découvrir les trésors cachés des océans, que ce soit à la maison ou à l’école.

Depuis la création de Mission Blue en 2009, plus de 130 Hope Spots ont été reconnus dans le monde, dont 21 en 2019 et 12 en 2020. Aujourd’hui, Mission Blue travaille étroitement avec des communautés dans 69 pays pour restaurer et protéger leur environnement marin unique. L’organisation partage ses découvertes et activités par l’intermédiaire de documentaires, de sa présence dans les médias sociaux et traditionnels, de webcams sous-marines, de webinaires et de méthodes de vulgarisation et de sensibilisation modernes et variées. Ainsi, les personnes du monde entier peuvent observer, explorer et admirer les trésors cachés des profondeurs – souvent pour la première fois –, et profiter de leur protection.

Les océans sont le berceau de la vie sur Terre. Sans eux, nous ne pourrions ni nous émerveiller, ni aimer, ni prendre soin de quoi que ce soit.

Sylvia Earle a consacré toute sa vie à l’exploration des fonds marins. Elle a passé plus de 7000 heures sous l’eau, mené plus d’une centaine d’expéditions, découvert des milliers de nouvelles espèces marines et été reconnue Living Legend par la Bibliothèque du Congrès et Hero of the Planet par le magazine Time. Elle explique : « On me demande parfois quels sont les plus gros problèmes auxquels les océans font face. Bien sûr, c’est ce qu’on déverse dans la mer, [et] ce qu’on prélève des océans, mais je pense que l’ignorance est ce qu’il y a de pire : les gens ne savent pas pourquoi nous devons protéger les océans », explique‑t‑elle.

« Les océans sont le berceau de la vie sur Terre. Sans eux, nous ne pourrions ni nous émerveiller, ni aimer, ni prendre soin de quoi que ce soit. »

Mission Blue

Sauver les océans, un hope spot après l’autre

En savoir plus


  • Perpetual Planet

    Heroes of the Oceans

    Découvrez la nouvelle génération de héros qui nous montre comment restaurer la santé des océans, œuvrant ainsi pour une planète perpétuelle.

    Regarder la vidéo

Voir tous les projets

Perpetual Planet

Environnement

En savoir plus