Junto OhkiDes signes pour relier le monde

Publié en 2016clockTemps de lecture : 50s
scroll-down

Les langues des signes sont pratiquées par 70 millions de locuteurs dans le monde. Elles se déclinent en 126 idiomes dotés d’un vocabulaire qui leur est propre. Il existe toutefois très peu de dictionnaires bilingues de langue des signes permettant de créer des liens entre communautés linguistiques. Un entrepreneur japonais a décidé de créer un dictionnaire de langue des signes en ligne pour aider les locuteurs du monde entier à converser.

emplacementJapon

Junto Ohki est fasciné par la langue des signes depuis l’adolescence. Étudiant, il crée un club de langue des signes. Il deviendra plus tard interprète assermenté en langue des signes japonaise. Cependant, il comprend rapidement que les locuteurs des 126 langues des signes ont des difficultés à communiquer entre eux (leurs grammaires et leurs vocabulaires sont différents) et qu’il n’existe que peu de dictionnaires sur lesquels s’appuyer.

Les personnes sourdes sont tout autant douées que les autres, mais la société les marginalise, car elle n’est faite que pour les personnes entendantes. Je veux changer cela.

En 2011, Junto Ohki décide de remédier à cette situation et crée SLinto, la toute première base de données en ligne de langue des signes utilisant un clavier spécial développé pour les besoins du projet. Pour lui, le crowdsourcing favorise la création de nouveaux signes, ce qui permet de faire évoluer les langues en enrichissant leur vocabulaire. SLinto constitue en outre une plate-forme d’accès aux services sociaux de base pour personnes sourdes.

Comptant à ce jour plus de 3 000 signes, SLinto est la plus grande base de données de signes au Japon. L’objectif de Junto Ohki est d’atteindre les 10 000 signes au cours des deux prochaines années. Il espère également atteindre 7 000 signes aux États-Unis et 3 000 dans un pays en développement, probablement l’Inde, en raison de l’intérêt manifesté par certaines écoles pour personnes sourdes. Outre ces objectifs à court terme, Junto Ohki est convaincu que SLinto peut devenir un outil de premier plan pour faire tomber les barrières entre les 70 millions de locuteurs pratiquant des langues des signes différentes dans le monde entier.

  • 70 millions

    Nombre de personnes pratiquant une langue des signes dans le monde

  • 126

    Nombre de langues des signes. Chacune d’entre elles dispose de sa propre grammaire et de son propre vocabulaire

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus

Partager cette page