Nancy Jones AbeiderrahmaneUn peu de lait de chamelle ?

Publié en 1993HorlogeTemps de lecture : 0min 55s
Faire défiler

Nancy Jones Abeiderrahmane a ouvert en Mauritanie la première laiterie de lait de chamelle d’Afrique. Cette initiative a provoqué un changement de paradigme dans l’élevage de bétail et a permis d’améliorer la qualité de vie des habitants de son pays d’adoption.

emplacementMauritanie

En Mauritanie, au nord-ouest de l’Afrique, les périodes de sécheresse prolongée et le passage régulier d’essaims de criquets pèlerins ont dévasté les pâturages au cours des années 1970 et 1980. Confrontée à cet environnement hostile, la population nomade du pays a progressivement migré vers les villes. Ce mouvement vers les zones urbaines lui a fait perdre son alimentation de base, le lait frais de chamelle.

 Grâce à la laiterie, les méthodes traditionnelles de traitement du bétail sont en train de changer... Les gens commencent à considérer l’élevage de bétail comme une activité économique et non simplement comme un style de vie transmis de père en fils.

Afin de remédier à cette situation, Nancy Jones Abeiderrahmane a ouvert en 1989 une ferme de pasteurisation du lait et de fabrication de fromage de chamelle (la Laitière de Mauritanie, aujourd’hui nommée Tiviski). L’introduction de nouvelles méthodes d’élevage et la création de nouveaux produits laitiers a permis aux populations rurales d’obtenir un revenu régulier. Pourtant, malgré toutes les difficultés techniques en matière de production industrielle de fromage de chamelle qu’elle a dû surmonter, Nancy Jones Abeiderrahmane n’a pas réussi à s’affranchir des restrictions commerciales à l’exportation.

Dès 2001, la fabrique occupait une surface de 1800 m² permettant d’acheter et de traiter chaque jour jusqu’à 21 000 litres de lait de chamelle, de vache et de chèvre. Aujourd’hui, la laiterie fabrique une vingtaine de produits qui sont ensuite vendus sur le marché local. Nancy Jones Abeiderrahmane, dont la fille et le beau-fils ont repris la laiterie, intervient toujours en tant que consultante pour le développement de laiteries et de produits à base de lait de chamelle. Son livre, Du Lait dans le Désert... Pourquoi pas ?, a été publié en 2013. -

  • 200

    Nombre d’employés de la laiterie

  • 20 000

    Nombre de litres de lait produits chaque jour

  • 1000

    Nombre de bergers qui fournissent du lait frais

  • 3000

    Nombre de familles dont le revenu est lié à la laiterie

Programme

Prix Rolex à l’esprit d’entreprise

En savoir plus